Aïkido : délégation et agrément

Question d’un lecteur :
J’ai découvert votre blog récemment, puis votre site. 
Le contenu est assez choquant pour moi, il est vrai que rares se trouvent être les sites sur la toile qui parlent du sujet avec un point de vue si subversif ! Si vous me permettez l’expression… Votre blog dresse quand même un triste portrait des arts martiaux en France.
Permettez moi de vous dire que je vous trouve pessimiste. Etes-vous d’ailleurs objectif ?
Je pratique plusieurs disciplines à savoir le taekwondo et l’aïkido, dans leurs fédérations respectives agréées et habilitées. La pratique des arts martiaux me passionne et je continuerai ma pratique aussi longtemps que je le pourrai.
Quels que soient les groupes de pratique il est vrai qu’il y aura toujours des dérives de la part de certaines personnes mais est ce une raison pour diaboliser le tout ?
Réponse de notre rédaction :Ce qui nous choque dans votre message c’est la mention des fédérations agréées et habilitées, notamment en ce qui concerne l’aïkido.

Car les fédérations d’aïkido au nombre de deux se tirent la bourre en se targuant d’être « officielles » ou « habilitées »… Habilitées de quoi au juste ? Et par qui ?…

Il y a dans le langage parmi les arrêtés et les lois deux termes : « agréé » et « délégataire ». Il faut faire la distinction entre ces deux termes.

Une fédération est « délégataire » lorsque l’Etat lui porte « délégation » c’est à dire lui délègue la mission de représenter la France en compétition et s’occuper ainsi des sélections d’athlètes, de l’organisation d’évènements, etc. Il y a une fédération délégataire par discipline sportive.

Une fédération délégataire a un réel pouvoir car elle sera la référente légale en matière de sport olympique. Aucune fédération d’aïkido n’est délégataire puisqu’ aucune compétition n’a lieu.

Sauf quand de manière déguisée Christian Tissier est allé mené l’équipe de France d’aïkido en Chine :

Cliquez pour voir l’équipe de France d’aïkido en vidéo.

Mais comme cela reste stupidement dissimulé la délégation ce n’est pas pour demain en aïkido !

Lorsqu’une fédération est agréée le cas est différent : l’Etat reconnaît simplement que la fédération répond à certains critères notamment en ce qui concerne les statuts et délivre alors un « agrément ».

Mais celui-ci n’a pas grande valeur car lorsqu’une association loi 1901 est créée la préfecture examine les statuts. Si ceux ci sont bien conformes à la loi française elle délivre alors un « récépissé ».

Nul besoin d’un agrément du ministère de la jeunesse et des sports pour garantir au public le sérieux d’une association, la validité de ses statuts et son caractère démocratique : le récépissé de la préfecture fait foi à lui seul.

Une fédération d’aïkido ou autre qui est dite agréée signifie qu’elle est concrètement habilitée à pas grand chose… si ce n’est rien !

Espérant ne pas trop vous décevoir.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s