Qui est Steven S[…]gal, ce maitre d’aikido ? (2)

Lire la première question et sa réponse : cliquez ICI.

Deuxième question d’une lectrice :

Si on se réfère à votre article, vous sous-entendez que la biographie du maître serait pour certains aspects faussée ? Pouvez vous développer ? Car en ce qui me concerne je n’ai aucun a priori même si j’avoue ne pas me sentir réellement surprise : on constate souvent ce genre de chose au sujet de personnalités connues…

Réponse

Fiction ou réalité, comment savoir ?

Attention je n’affirme rien : mais j’essaye de décortiquer et de détricoter ce qui est écrit en gardant une distance critique. Par exemple si on décortique sa biographie on peut trouver des ambiguïté de taille :

D’un côté il prend un rôle de flic à la droiture exemplaire dans un film dont il dit qu’il est une autobiographie, et il « joue » actuellement au sheriff, au justicier, au point d’en faire des émissions de télévision. Sans oublier le fait qu’il a participé à la défense des intérêts du Tibet Libre. Donc un Steven à l’image d’un bouddha à la moralité sans faille et au courage exemplaire ?
Pourquoi pas. En tout cas dans sa bio on lit qu’il est rentré du japon pour monter un dojo aux Etats Unis : en tant que père de plusieurs enfants, a-t-il abandonné sa famille pour monter un dojo aux USA ? Le métier de professeur d’aïkido est-il donc totalement incompatible avec celui de père de famille ?

L’image de quelqu’un qui serait un être parfait j’ai toujours du mal à avaler ce genre de couleuvre ! C’est un peu comme le bouddha, qu’on vous montre avec un gros ventre tout rond alors que la réalité physique d’un ascète en général c’est d’être maigre comme un clou…Une affaire de communication en somme.

Et d’un autre côté, pour en revenir à notre sujet, il laisse entendre avoir fricoter avec la mafia.

Alors que penser dans tout cela ?

Je ne veux pas être mauvaise langue car il s’agit de rester impartial, mais cela fait beaucoup de contradictions. C’est peut être pour cette raison que Steven S. est connu sous plusieurs surnom notamment celui de « saumon agile » :

« on se perd en conjectures, peu aidé par le vigoureux Steven, qui brouille depuis ses débuts les pistes à l’envi pour asseoir son aura mystérieuse de saumon agile (son autre surnom). Ainsi, Steven aurait fricoté grâce à sa sphère d’influence avec des pontes de la CIA, pour qui il aurait bossé en souterrain, en prolongement de ses potentielles activités de chasseur de primes (il affirme d’ailleurs à ce sujet que son premier film, « Nico », serait grandement autobiographique) ; il aurait participé à la lutte pour le Tibet libre, recueillant chez lui des opposants ; ou enfin il se serait acoquiné au travers de ses relations influentes avec la mafia italienne »

Rappel source : Nanarland.com   __www.nanarland.com_acteurs_Main.php_id_acteur=stevenseaga

A la fois agent secret intègre, mafieux, chasseur de primes et humaniste : la réalité dans tout cela ? Il est évident qu’il est impossible d’avoir toutes ses casquettes sauf si l’on est schizophrène et encore !

La suite : cliquez ICI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s