Leo Tamaki au secours de son ami Farouk…

Un article de Sophie Billot

 

anguille« Internet par les nuls pour les nuls ! Ou quand les commerciaux de l’aïkido font leur marché…

L’union fait la force dans le monde du commerce, en revanche les principes sont une entrave alors laissons les de côté ! Comme le marché transatlantique en somme…

Et oui c’est malheureux mais internet est une jungle sans pitié où les internautes, sans un esprit d’analyse et de critique pointu, risquent de se faire avoir par des requins sans vergogne, comme nos amis Leo et Farouk, qui occupent la toile à des fins mercantiles…

 

Lire la suite

La légitimité de Léo T[…]aki ?

Lire le premier article sur le sujet : cliquez ICI.


 

Je consulte régulièrement Budo no Nayami de Leo T. J’ai aussi pratiqué lors d’un de ses stages.Voilà j’ai une question étant chef d’entreprise je suis confronté au marketing et sans prétention je connais un peu les ficelles. J’ai été déçu en pratiquant avec ce professeur, j’attendais quelque chose de plus. Difficile à définir mais bref à mon niveau je ne suis pas convaincu.Tombé de haut je continue de lire son blog et je crois m’apercevoir finalement qu’il s’en sert pour se promouvoir, rien de surprenant mais sa démarche consiste à s’entourer de tous les noms de maitres connus qu’il cite à volonté pour se glisser et se citer parmi eux même si lui n’en est pas un. En marketing cela est une stratégie connue. Partagez vous cette analyse ?

Léo T. est-il un maitre et sa notoriété vaut-elle sa compétence ?

Perso j’ai comme l’impression qu’il en fait trop sur lui même et se surévalue largement… Lire la suite

Léo T[…]aki is back ! Info ou intox ?

Lire tout de suite le deuxième article : cliquez ICI.


 

Leo T[…]aki fait parler de lui…

Il y a quelques mois Léo T[…]aki annonçait comme d’autres avant lui qu’il quittait la FFAB.

Ce pour deux raisons essentielles : il estimait que « les fédérations agréées avaient accepté un système incompatible avec la nature et la transmission de l’Aïkido », déviances qui s’expriment selon lui dans le fonctionnement des passages de grades et dans le contenu des diplômes d’enseignement.

La seconde est que « la FFAB fonctionnait essentiellement comme une école au service de maître Tamura». Celui-ci ayant disparu, il est donc paru normal de voler de ses propres ailes.

L’intégral du texte : __www.leotamaki.com_article-pourquoi-je-quitte-la-ffab-fed

L’art de l’auto-glorification à tout prix.

Et que peut-on lire aujourd’hui ??? Léo is back, comme le terminator !

Pour voir Léo T[…]aki n°2 le Retour : __www.leotamaki.com_article-pourquoi-je-reviens-a-la-ffab-

Que s’est-il donc passé depuis cette pseudo démission ? Les leçons qu’il a tiré du passé ne sont-elles plus d’actualité ? Son raisonnement a-t-il été faussé ? S’est-il trompé ? Lui a-t-on promis quelque chose ? Lire la suite